Préparation

UNE BONNE PRÉPARATION… ET LA MOITIÉ DU TRAVAIL EST FAITE

Le gazon est l’élément essentiel de votre jardin. C’est l’endroit où vous vivez et où les enfants jouent. L’herbe constitue également un cadre de verdure qui met parfaitement en valeur les plantes en fleurs. Un joli gazon est souvent le résultat de beaucoup de soins de la part de son propriétaire, qui doit consciencieusement le fertiliser et le tondre. Mais d’autres facteurs déterminent aussi l’aspect de votre tapis vert, à savoir les semences de gazon, la nature du sol et son niveau de nutrition.

SOL

Pour avoir un joli gazon, il est essentiel de travailler sur un sol dont la structure est parfaite. Il est primordial que le sol soit bien aéré, qu’il soit suffisamment humide, et qu’il soit chargé de suffisamment d’humus et d’éléments nutritifs. Cela peut être obtenu en décollant bien les couches plus profondes et impénétrables du sol, par exemple en aérant le sol, en le scarifiant en profondeur ou en veillant à ce que la couche supérieure ou la couche arable soit suffisamment épaisse. Enfin, il faut veiller à ce qu’il y ait suffisamment d’humus dans le sol. C’est notamment possible en ajoutant des matières organiques adéquates comme du compost.

TAUX D’ACIDITÉ (pH) DU SOL

Le taux d’acidité est une mesure de la concentration d’ions hydrogènes libres (H+). Plus ces ions sont nombreux, plus le sol est acide et plus son pH est faible. Le taux d’acidité idéal (pH) de votre gazon se situe entre 5,5 en 6,5 en fonction du type de gazon et du type de sol. Les sols s’acidifient en effet naturellement,ce qui entraîne une baisse du pH. Parmi les causes il y a les pluies acides. Un taux d’acidité du sol non adapté ne permet pas aux racines d’absorber suffisamment de nutriments, ce qui freine la croissance de l’herbe mais favorise par contre le développement de mousses et de mauvaises herbes. Pour rétablir le taux d’acidité et prévenir le développement de mousses, il est conseillé de chauler le sol.

Pour remonter le pH et rendre le sol moins acide, on a recours à deux moyens : l’apport d’un amendement calcaire et le travail du sol. Ce dernier implique une aération du sol qui provoque des réactions chimiques dans celui-ci qui améliorent sa structure.

TYPES DE GAZON ET ESPECES D’HERBES

La réussite de votre gazon commence dès sa pose et par le choix judicieux des semences de gazon. Vous devez tout d’abord savoir quel usage vous ferez de votre gazon: sport, jeux, agrément, gazon ombragé, prairie,… En fonction de cela, vous allez choisir le bon mélange de gazon. On retrouve en effet dans chaque gazon plusieurs types d’herbes présentant chacun des propriétés spécifiques.La fétuque rouge et le ray-grass anglais sont de loin les espèces de semences de gazon les plus utilisées. Le ray-grass anglais se caractérise par sa résistance à la sécheresse, au piétinement et au jeu. Un mélange de fétuque rouge et d’agrostis commun est mieux adapté aux gazons d’ornement.   

Le temps joue lui aussi un rôle important lors de la pose ou de la rénovation de surfaces engazonnées. Les  semenciers ont déjà étudié la question et enrobé leurs semences d’un revêtement spécial («Headstart Gold» – société Advanta) qui assure une croissance juvénile spectaculaire et permet au brin d’herbe d’apparaître avec jusqu’à 4 jours d’avance sur une semence non traitée.

RAJEUNISSEZ VOTRE TAPIS VERT